L’entretien (Candidat) – Après

Vous êtes rentré(e) chez vous après votre entretien et vous vous êtes repassé l'échange en boucle en vous demandant si vous avez bien répondu, si votre interlocuteur vous a apprécié(e). Vous êtes sûr(e) de correspondre au poste, l'entreprise vous fait rêver, vous avez vraiment envie d'être embauché(e) !

Vous êtes rentré(e) chez vous après votre entretien et vous vous êtes repassé l’échange en boucle en vous demandant si vous avez bien répondu, si votre interlocuteur vous a apprécié(e). Vous êtes sûr(e) de correspondre au poste, l’entreprise vous fait rêver, vous avez vraiment envie d’être embauché(e) !

Juste après l’entretien
Vous pouvez envoyer un mail à la personne que vous avez rencontrée, juste pour la remercier pour l’entretien, réitérer votre motivation pour le poste et lui dire que vous vous tenez à sa disposition si elle a besoin d’informations complémentaires. Dans ce mail, vous pouvez également reprendre les points essentiels de l’échange pour montrer que vous avez été attentif et que vous avez retenu les informations importantes.

Les jours suivants l’entretien
Et oui, vous attendez la réponse avec impatience et l’attente d’un retour est toujours trèèèèès longue. Le délai de retour peut varier et dépend de ce que vous aura dit le recruteur. Si il doit rencontrer d’autres candidats, cela peut prendre du temps. Donc prenez votre mal en patience !

Une semaine après l’entretien
Au bout d’une semaine sans réponse, vous pouvez vous permettre de relancer la personne (sauf si elle vous a donné des indications autres, exemple : « Je reviens vers vous à la fin du mois » ou là, la relancer serait plus l’agacer qu’autre chose). Envoyez simplement un mail simple en expliquant une nouvelle fois que vous êtes vraiment motivé(e) par le poste et que vous êtes toujours disponible. Le recruteur reviendra de lui-même vers vous (normalement) en comprenant que vous attendez un retour. Soit pour vous donner une réponse, soit pour vous dire que les délais sont finalement allongés, ou autre raison qui feront qu’il ne peut pas vous répondre maintenant.

Deux semaines après l’entretien
Bon, je ne veux pas être pessimiste, mais vous n’avez toujours pas de retour au bout de deux semaines, ça commence à être long… et pas forcément très bon signe. (Sauf, encore une fois si on vous a déjà donné des délais au préalable !) Relancez une deuxième fois le recruteur. Vous pouvez (technique universelle) également lui dire que vous avez eu d’autres retours pour d’autres postes et que vous aimeriez vous positionner.

Il arrive parfois que les recruteurs soient débordés ou sur plusieurs recrutements / sujets à la fois et qu’ils oublient de faire un retour. Ce n’est pas toujours très sérieux (mais je ne jette la pierre à personne puisque cela m’arrive aussi !) donc soyez aussi indulgents. Si vous, vous êtes en attente d’une réponse, nous avons parfois également beaucoup de retours à faire et il arrive que, malencontreusement, certaines personnes passent entre les mailles du filet !

LE RETOUR

Vous avez un retour positif
Félicitations ! Le job est à vous et vous allez pouvoir débuter une nouvelle expérience professionnelle dans la société de vos rêves, sur un poste qui vous plaît.

Vous avez un retour négatif
Ce n’est pas grave, même si c’est toujours un peu décevant (surtout si c’est un poste qu’on voulait vraiment beaucoup!). Mais ne vous découragez pas! Vous pouvez demander un retour au recruteur : Qu’est-ce qui n’a pas convenu ? Qu’est-ce que vous pouvez améliorer dans votre candidature ?
Attention – Certains RH le feront de bon coeur. D’autres, non.

#TIP – Ne harcelez pas les recruteurs. Il n’y a honnêtement rien de plus énervant, surtout si ils vous ont donné des consignes.

#ANECDOTERH – J’ai une fois eu un candidat qui m’appelait TOUS LES JOURS, 15 fois par jour, alors que je lui avais expressément expliqué que le manager qu’il devait rencontrer après moi était particulièrement sous l’eau et avait peu de disponibilités pour le moment.
Résultat : Cela a nuit à son image. J’avais un doute quant à sa candidature déjà au départ et cela a malheureusement fait pencher la balance du mauvais côté pour lui. Quand on dit qu’un recrutement, c’est un comportement général et pas juste des compétences, ce n’est pas un mythe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *