L’entretien (Candidat) – Avant

Ça y est ! Vous avez fait un CV magnifique, postulé à des centaines d'annonces pour votre futur emploi et au moment où vous commenciez à désespérer, ENFIN vous avez réussi à décrocher un entretien ! (Petite danse de la joie comme notre ami Batman ci-dessus!)

Ça y est ! Vous avez fait un CV magnifique, postulé à des centaines d’annonces pour votre futur emploi et au moment où vous commenciez à désespérer, ENFIN vous avez réussi à décrocher un entretien !
(Petite danse de la joie comme notre ami Batman ci-dessus!)

La recruteuse vous a envoyé un mail de confirmation, vous avez rendez-vous tel jour, à telle heure. Maintenant, que faire ?

Première chose, (qui paraît évidente) – SE RENSEIGNER SUR LA SOCIÉTÉ QUI VOUS REÇOIT.
Et quand je dis se renseigner, ce n’est pas juste aller apprendre par coeur les chiffres clés pour les ressortir comme vous cours de maths en 3ème. Se renseigner sur la société, c’est connaître : le nom du PDG, la date de création, les différentes activités, quelques chiffres évidemment, les actualités en cours (il y en a forcément !), la culture d’entreprise, etc etc. Vous pouvez même aller plus loin et consulter les avis des employés actuels ou passés, sur Glassdoor.

(Glassdoor est un site d’évaluation des sociétés dans laquelle vous pourrez y consulter plusieurs avis, les salaires et d’autres informations pertinentes.)

Deuxième choseENQUÊTER SUBTILEMENT SUR LA PERSONNE QUE VOUS ALLEZ RENCONTRER.
Alors, on ne vous demande pas de vous transformer en stalker professionnel type Joe Goldberg (#You) et de connaître ses moindres faits et gestes, pointure de chaussure, activités extra professionnelles et son bar préféré ! Mais a minima de consulter son profil Linkedin (c’est rare de nos jours les RH qui n’en ont pas !) de regarder son parcours, les études faites, le diplôme obtenu, les pages suivies etc. Toutes ces informations pourront vous servir lors de l’entretien. En effet, vous pourrez subtilement glisser « ah j’ai vu que vous aviez fait telle ou telle école! » ou « vous avez travaillé précédemment chez Tartempion, comment était-ce? » etc etc !

Troisième chose – PRÉPAREZ-VOUS À PARLER DE VOUS.
Chaque entretien est différent. Chaque RH à ses questions phares ou pas. Il a de fortes chances que vous entendiez au moins l’une des questions suivantes :
– Citez moi trois défauts et qualités ;
– Pourquoi devrais-je vous choisir vous plutôt qu’un(e) autre ?
– Si j’appelle vos amis (fonctionne aussi avec votre famille, votre ancien manager, vos anciens collègues) que me diront-ils de vous ?

Personnellement, je ne suis pas fan de ce genre de méthodes, mais il faut vous parer à toute éventualité. Essayez de trouver des réponses originales qui changent du traditionnel « perfectionniste » ! Vous pouvez demander à votre entourage de vous aider, parfois les autres ont une vision plus objective de nous que nous-même.

Quatrième chose – PRÉPARER EN AMONT DES QUESTIONS.
Je pense que tout le monde a vécu ce moment en entretien où le RH nous demande si nous avons des questions et on a reçu un tel flot d’informations que l’on répond l’universel « non, tout était très clair ! ». Mais en réalité, on sait tous que c’est un peu faux. Si on les a préparées au préalable, cela fait plus sérieux, intéressé, et professionnel. Pas besoin d’en posez dix, mais les plus importantes. Est-ce que l’annonce était claire et contenait toutes les informations importantes ? Si vous êtes vraiment à court d’idées, vous pouvez toujours tout simplement demander quelle est l’ambiance de l’entreprise et comment la personne que vous avez en face de vous s’y sent. (En espérant que ce ne soit pas une personne sur le départ !). Mais en général , les gens aiment bien parler d’eux et qu’on s’intéresse à eux.

Cinquième chose – RÉFLÉCHIR À UNE TENUE POUR LE JOUR J.
C’est peut-être idiot, mais c’est important. Il faut faire bonne impression et être presque sur votre 31. En 2020, on a de la chance, les dress codes d’entretien sont moins stricts. Et pour une fois, il faut avouer que les femmes ont beaucoup plus de possibilités et de combinaisons possibles que les hommes, avec jupes, robes ou pantalons. Mais plus besoin d’être dans un traditionnel tailleur, ou dans un costume trois pièces, et une cravate qui vous étouffe. Evidemment, il faut rester tout de même dans le conventionnel, même si vous êtes dans un secteur d’activité qui permet certaines libertés.

Sixième et dernière chose – VÉRIFIER AU PRÉALABLE L’ITINÉRAIRE POUR VOUS RENDRE À L’ENTRETIEN.
Je vous vois rire derrière votre écran ! Mais c’est très sérieux ! Combien de fois ai-je reçu des coups de téléphone de candidats en retard, qui se sont perdus, qui sont allés au mauvais endroit, etc etc. Si j’étais puriste, je vous dirai même d’essayer de vous y rendre une fois avant le jour J, mais bon… Nous avons tous des emplois du temps un peu chargés. Mais très sérieusement, évaluez l’itinéraire, au plus large.

1 comments on “L’entretien (Candidat) – Avant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *